CULTURE DE MORILLES

                                               La culture des morilles…

  Tout un programme, pas encore au point ou impossible diront certains et pourtant…

  En regardant un vieux bouquin : « Les champignons dans la nature » de J.Jaccottet ( Delachaux & Nieslé ) , il cite un article paru dans le Journal d’Agriculture Pratique ( 1872 )

« M. G. fait la description d’une couche spéciale….composée de 2/5 de terre prise dans un lieu où avaient crû des morilles, 2/5 de terre enrichie des gadoues de la ville et 1/5 de bois pourri. Ma couche ainsi formée, dit l’auteur, j’y semais des fragments de morilles et, l’an dernier, ma récolte est montée jusqu’à 13.5 kg, sur un espace de 3.5 m² ».

Pas possible ? Toujours suivant ce livre, le marc de pomme se serait montré le meilleur support pour cette sorte de culture. Une note de M. Molliard, lue à l’Académie des sciences, constate qu’il a réussi à donner naissance à des morilles parfaitement constituées en partant  de cultures préparées en tubes Pasteur semées sur de la terre additionnée de compote de pomme. Il est constaté que les morilles poussent volontiers sous les pommiers.

  Dans mes recherches, j’ai lu que les morilles ont besoin d’une substance sucrée, l’inuline, présente aussi dans la pomme ( dans l’armoise aussi, qui se trouve en bord de ruisseaux comme les morilles… ) , besoin aussi de bois en décomposition . La nature du terrain de prédilection est argilo-sabloneux ( le limon des sous-bois  en bord de ruisseaux là aussi ) .

  Il y à 20 ans que j’essaie de créer un substrat adapté et j’y dépose les morilles trop vieilles ainsi qu’un peu de terre qui les entourent mais, rien…

  À l’automne 2006, en passant devant un nouveau fabriquant de jus de fruit sur ma commune, j’ai eu l’idée de lui demander ce qu’il faisait de son marc de pomme, il le jette et ne sait où le verser …il m’en a donc chargé 1.5  T sur mon petit camion…( gratuitement en plus ) .

  J’ ai placé des branches ( pins et frênes ) , j’ai versé une couche de 20 à 30 cm de marc de pomme, j’ai recouvert le tout d’une couche de 2 cm de sable de rivière ( ça neutralise les odeurs de fermentation ) , puis une fine couche de terre de jardin de 1 à 2 cm , et pour finir quelques écorces de pin et déchets de bois assez fin. Le 9 mars 2007, ça y est enfin, les morilles sont là…4 et des très grosses, 26 cm de circonférence pour le record !!! Vu que ça commence, j’en profite pour arroser un peu. J’ai laissé les 4 plus grosses mûrir et se décomposer totalement pour bien ensemencer le substrat, j’ai mangé les autres : 4 plats, dans un printemps très  sec donc, pas de récolte dans la nature, j’ai pas fait chuter les cours de la morille néanmoins !

  Automne 2007 j’ai recommencé, j’ai retiré et mélangé le compost restant replacé les bois, versé un nouveau camion et recouvert avec du sable de rivière et avec l’ancien compost ( pour les spores ) et doublé ma surface de production. Comme je sais que ça marche, j’en ai profité pour arroser légèrement mais plus souvent.  Le 16 mars, la 1° est dehors, le 17, j’en compte 12 petites… La lune sera pleine le 21 mars pour ceux qui la prennent en compte…

  J’ai déjà préparé mon plus beau coq, j’ai une super bouteille de vin, reste plus qu’a acheter la crème fraîche…..

Désolé, une mauvaise manipulation de ma part ( pas bon en informatique... ) et tous les commentaires et précisions sur ce sujet ont disparus.

3.5.08 10:50

Dernière entrée : UTILISATION DE L'ÉNERGIE SOLAIRE, CULTURE DE CHAMPIGNONS, La clé de la ventilation maîtrisée, Ruches, MES RUCHES

Aller à la date 20 Commentaire(s)     URL de TrackBack


Philippe (3.5.08 10:57)
Pour l'instant, ma récolte 2008 est de 106 morilles, la plus grosse ramassée est de 23.5 cm de Ø , le record de l'année dernière était de 26 cm de Ø ...
Je pense que la récolte se termine, hélas!
L'essai en cave se poursuit,le mycélium se développe mais est-ce que c'est le bon? à suivre....


François / Site web (8.5.08 23:32)
Dommage pour les messages, mais pas grave, dis nous en plus sur ton mycelium en cave ??

Morillament


François.


Philippe (9.5.08 07:21)
Houps, erreur, il ne s'agit pas du diamètre ( hélas ) mais de la circonférence... excusez!
Pour la cave, même principe, broyat de branches de frênes, marc de pommes, mélange terreux de l'endroit où poussent mes morilles, broyat de branches de frênes, 5 vieilles morilles. J'ai en plus réalisé un purin de plantes contenant de l'inuline des minéraux et du nitrate de potassium: artichauts,topinambours, déchets de pommes, armoise, pissenlit,le tout dans un grand seau avec de l'eau de pluie.Après l'arrêt de la fermentation, sous-tirage, mise en bidon et utilisation en arrosage dilué à 20%. Pour l'instant le mycélium se développe....


lilo (18.1.09 16:38)
bonjours je trouve que l'élevage de morilles est nul (j'ai ramassé plus de 10 kilos l'année derniere) je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'une promenade en foret (précision : je trouve enormément de morilles tous les 2 ans mais entre les 2 ... rien)


joel (6.2.09 20:34)
Salut,
J'ai préparé environ 6 m2 pour la culture de morilles : plantation de 6 pieds d'artichaut, épandage de 50 kg de pulpe de pomme (résidu de pressage pour la fabrication du cidre), environ 30 litres de cendres, le tout a été recouvert par un tapis de feuilles de hêtre et de chêne. Pour finir, quelques morceaux de bois et d'écorce reposent sur les feuilles. J'envisage d'arroser avec du KNO3 (=nitrate de potassium ou salpêtre) dans les jours qui viennent. J'oubliais de dire que j'ai ensemencé la parcelle avec un kit acheté sur le site fungi-perfecti. Nous sommes le 6 février 2009 lorsque j'écris ce texte, je m'attends à voir les premières morilles dans 5 à 6 semaines, si tout se passe bien. Si quelqu'un a des informations complémentaires pour optimiser la pousse, je suis preneur. Compte-rendu de l'expérience dans 3 mois en fin de saison.
Pour info à destination de lilo, essayer de cultiver des morilles ou des champignons en général n'empêche pas d'aller en chercher.
A+
Joël


philippe (7.2.09 09:58)
bonjour, je suis preneur pour le retour d'expérience...Dans quelle région?
Il faut penser à surveiller l'hygrométrie, dans les périodes sèches pensez à arroser un peu.
Chez moi ça débute vers le 10 mars...espoirs...
La pulpe de topinambours doit marcher aussi, il suffit d'en acheter 2 ou 3 tubercules et les planter sans attendre en bonne terre.La récolte en fin d'automne suivant 2 à 3 kg par pieds ( et c'est envahissant )on peut consommer les plus gros ( très bon mais des effets secondaires...) et écraser les autres pour la pulpe.
Bonne récolte,
À +...


Nicolas (11.2.09 09:18)
Bonjour a tous, la culture de morilles en interieur m'interresse. J’ai trouve pas mal de videos sur la culture de champignons sur le net, surtout la culture de champignons hallucinogenes (forcement ca interesse plus de monde que les morilles). Leur methode semble fonctionner (injecter les spores dans des pots de seigle sterils) je vous invite a y jetter un coup d’œil. Je me demande si ca marche de la meme facon pour les morilles. Je suis prêt a essayer mais je vie en Chine (Ile tropicale de Hainan), du coup, pas de morilles dans la nature pour moi. Quelqu’un sait il ou je peux acheter des spores de morilles (sur papier ou seringue) sur internet . Merci d’avance et bon courage avec vos cultures.
A+


olive (19.2.09 01:53)
navre d apprendre a joel que l ensemenssage des morilles ne peut se faire qu avec des morilles fraiches; ces fameux spores vendus depuis longtemps n ont jamais marches, la duree de vie des spores de morilles est tres courte, nombreux sont ceux qui ont gettes en vain des morilles fantomes.....de plus si il n y a pas de la tere d un coin ou pousse les morilles il rique de manquer certains mineraux comme le calcaire(si il n y en a pas ca ne peux pas pousser)philippe a fait les chioses dans les regles de l art a la facon du barron d ivoir, a la moindre faute ou oublis ca ne poussera pas(quoi que les morilles sont tellement etranges parfois!!)


Patrice (5.3.09 18:36)
Si l'ensemensage des morilles ne peut se faire
qu'avec des morilles fraiches ' expliquez-moi
pourquoi des morilles refont leur apparition
à certaines places, alors qu'elles ne poussaient
plus depuis plusieurs années à ces mêmes places??? Mycélium,ou éclosions de nouvelles spores???


philippe (6.3.09 20:16)
Les morilles sont particulièrement capricieuses,elles peuvent attendre plusieurs années avant de reparaitre... c'est un classique!


dargent (19.4.09 21:10)
il y a des morilles de toutes les couleurs c est a dire blanche noir jaune et d autres coniques noir, avec des liserets blanc suivant les terrains je suis connaisseur j en suis a 12 kg et je ne l ai vends pas comme certains je n en fais pas un commerce comme les trompettes de la mort j en suis a 37 kg ses super bon avec des noisettes en poudre on se croirais en foret


Zack (18.5.09 12:52)
Bonjour à tous !
Depuis tout petit je vais aux morilles tous les mois d'Avril, et cette année 2009 m'a fait rêver ! Rêver au point de me lancer dans la culture de la morille.
J'habite dans le midi dans un endroit très réputé pour l'abondance des morilles coniques noires.
Je projette de préparer 2 ou 3 restanques de mon terrain à la manière de Philippe, pous voir ce que ça donne. Il ne me reste plus qu'à trouver des frênes, les pommes j'ai peut etre un tuyau pour en récupérer directement aux vergers.
Je vous tiendrai informer de l'évolution de mon projet.
Pour les topinambours ça attendra février pour en planter.
Je suis confiant, mon terrain est exposé sud/sud-est et c'est assez propice.


Christophe Perchat / Site web (10.3.10 10:37)
Bonjour à tous ! Suite à une découverte scientifique majeure, je me lance dans la culture biologique de la morille en pleine terre …
sur 5 hectares, pour commencer … dans le cadre d'un transfert de brevet …
Si vous êtes intéressés, si vous souhaitez participer … c'est le moment !

Je suis joignable au 09 52 16 12 79
Christophe Perchat.


Duval (3.4.11 11:09)
Où en êtes vous de votre projet?
JE vais commencer par rechercher des morilles par chez moi, un ami m'ayant indiqué un lieu propice ou il a fait une trés bonne récolte l'an passé.


Blan (3.4.11 14:32)
Je viens de découvrir que des morilles poussent dans mon jardin : au bord de l'eau, sous des pommiers, bon ensoleillement. Tous les espoirs sont donc permis!
Comment favoriser la chose??? Pour l'instant, j'ai compté 6 morilles dont une qui promet d'être d'une belle taille. Puis-je récolter? Quand ? Comment? Merci de vos conseils


Philippe (4.4.11 06:35)
Bonjour, chez moi elles grossissent pendant 3 semaines si le temps est favorable. Elles deviennes énormes mais n'ont plus de goût. La récolte est 1 à 2 semaines maxi pour la saveur.
Je pense que de laisser une ou deux arriver à maturité totale est une bonne chose pour les spores.
À l'automne recouvrir de marc de pommes sur 10 ou 15 cm, une fine couche de terre ou de sable par dessus et attendre le printemps suivant...


Samuel / Site web (29.11.11 14:11)
Bonjour à tous,
J'ai créer un petit blog dédié à la culture de champignons et j'essaie d'y expliquer différentes techniques et paramètres de culture de plus de 20 espèces. Je n'ai pas encore fais d'essais sur la morille mais je pense pouvoir vous fournir quelques techniques qui pourrait vous aidez pour la culture.
Philippe: Avez-vous déjà essayer d'obtenir la formation de sclérote de morilles sur un milieu nutritif en gélose?
N'hésitez pas à me poser des questions j'essaierai de vous apporter mon aide avec les quelques connaissances que je possède.
http://www.champignonscomestibles.com


romain (13.12.11 17:11)
Bonjour,
J'ai décidé moi aussi de me lancer dans cette culture extravagante!
J'ai déjà trouvé plusieurs morilles sur mon terrain, et j'ai observé un endroit particulièrement propice à leur culture, sous un grand frêne et un prunier sauvage, en contrebas d'un vieux muret.
J'ai disposé des branches de frêne stockées en tas non abrité depuis deux ans avec un peu de compote de pomme, des cendres et de la terre de jardin avec quelques morceaux de morilles.
Je suis en train d'essayer de cultiver des mycéliums à partir de morilles séchées achetées dans le commerce.
Je vous tiendrai au courant de l'évolution!


didier (16.4.12 05:06)
salut a tous voila deux ans que je me suis lancé ds la culture des morilles, l année derniere avec toute ma bonne volonté j ai est eu une cette année une dizaine ds mes artichauds préparés mais j ai du mal a me fournir du mycelium ou spores de morilles y a t il quelqu un qui sait ou je pourrai m en fournir merci


fasolo (12.5.13 13:43)
Bonjour,

tu es fais ca sous un arbre ou a un endroir special

merci

Nom :
E-mail :
Site web :
M'envoyer un e-mail quand des commentaires sont postés.
Mémoriser les informations (cookies).


 Insérer des smileys